Rallye du Condroz : Dewallef au départ !

Ce week end, il faudra suivre le numéro 55, inscrit sur les portières de l'Opel Adam d'Andy Dewallef, jeune pilote juprellois au départ du Rallye du Condroz 2016.

Du vendredi 4 au dimanche 6 novembre, se tiendra la 43e édition du Rallye du Condroz. Parmi les pilotes au départ, on retrouve des grosses pointures : Matton, Breen, Cherain, Duval, ... Mais un pilote juprellois se démarque également : Andy Dewallef ! Le jeune juprellois de 20 ans en est déjà à sa troisième participation au Rallye du Condroz. Entretien exclusif à quelques jours du 43e Rallye du Condroz.

 

Une saison 2016 compliquée

Après une année 2016 malchanceuse, Dewallef souhaite terminer sur une bonne note durant le Condroz. Beaucoup de problèmes sont intervenus sur la voiture. Tout d'abord, au Rally van Haspengouw, où la rotule de suspension a lâché. Ensuite, au Spa Rally, où un problème électronique est survenu après seulement une spéciale ... Les soucis s'enchaînent au TAC Rally, où Andy n'a même pas pris le départ suite à un problème électronique. Par après, le Rallye de Wallonie donna une bonne impression au jeune pilote, puisqu'il a su montrer son talent, copiloté par Louis Louka : "Le Rallye de Wallonie fut mon premier vrai rallye car j'ai pu enfin exploiter la voiture comme je le souhaitais. De plus, mon copilote, Louis Louka, est venu m'apporter toute son expérience durant ce rallye, et ce fut fort bénéfique", explique-t-il. Le dernier rallye en date, l'East Belgium Rally, s'est terminé sur une note mitigée, puisqu'un nouveau problème mécanique s'est  manifesté à seulement trois spéciales de la fin. Il revient de nouveau sur sa saison 2016 : "Cette saison, je devais me familiariser avec la voiture et accumuler des kilomètres pour dire d'être plus performant. Les conditions ne furent pas faciles ... ".

 

Une copilote pour le Condroz !

Désormais, Andy se prépare pour sa troisième participation en compagnie d'une copilote, Romy Servais : "C'est un peu par hasard qu'elle me copilotera, mais ce n'est pas plus mal. Les filles sont plus précises dans l'organisation et en tant que copilote, c'est un grand atout. Je sens déjà qu'avec la confiance, ça va voler !" raconte-t-il. Romy nous a également donné son point de vue par rapport à cette expérience : "C'est ma deuxième participation au Rallye du Condroz et je vais l'aborder sereinement. On apprend à se connaître pendant les reconnaissances et le contact passe bien. Andy n'est pas un novice donc il me facilite la tâche. Pour ma part je suis copilote depuis 2008 et j'ai déjà eu plusieurs pilotes différents donc j'ai l'habitude ... Et puis, il faut bien un début à tout. " conclut-elle.

 

"Aborder le rallye du Condroz calmement"

De son côté, le jeune juprellois nous donne son sentiment à quelques jours du rallye : "Je n'ai malheureusement pas su faire beaucoup d'essais avec la voiture suite à la casse moteur de l'East Belgium Rally. Mais avec de bonnes reconnaissances, ça devrait aller. J'aborde ce rallye calmement, sans viser une grosse performance mais en restant tout de même dans les coups.", nous confie-t-il.

Lorsqu'on lui demande pourquoi revient-il une troisième fois sur le Rallye du Condroz, il répond : "Le Condroz est réputé pour son ambiance car c'est le dernier rallye national de la saison. C'est aussi un rallye très technique mais qui continue d'attirer beaucoup de pilotes".

 

L'Opel Adam, une voiture performante

La voiture que pilotera Andy Dewallef est l'Opel Adam avec laquelle il a fait sa saison 2016. Elle peut être très performante comme nous l'explique son pilote : "Les réglages sont très compliqués et il nous a fallu beaucoup de temps pour trouver les meilleurs ajustements. Pour le Condroz, en étant bien réglé, la voiture devient très performante. Elle possède aussi un excellent châssis et cela m'oblige à adapter mon style de pilotage".

 

Une saison 2017 ?

En ce qui concerne l'avenir du pilote juprellois, il est encore incertain. Tout dépendra du budget et non pas de la volonté, activement présente : "A l'avenir, le budget déterminera mes participations en rallye. Je ne souhaite pas faire de plans trop vite, mais continuer l'an prochain en rallye est un grand objectif ", conclut-il.

 

Andy Dewallef souhaite accumuler les kilomètres et terminer ce 43e Rallye du Condroz tout en restant bien classé. L'Opel Adam numéro 55 sera à suivre ce weekend à Huy ! Nous souhaitons un tout bon Rallye du Condroz à Andy Dewallef et Romy Servais.

Les commentaires sont fermés.