• Avis de recherche pour Mustapha Iken, l'évadé de la prison de Lantin

    Mustapha Iken est toujours dans la nature. La police a lancé un avis de recherche international pour retrouver le liégeois de 30 ans.

    Voici le communiqué de la police :

    "Le dimanche 26 février 2017 vers 15h00, Mustapha IKEN âgé de 30 ans, s'est évadé à l'aide de trois complices de la prison de Lantin.

    Mustapha IKEN est d'origine marocaine. Il mesure environ 1m70 et est de corpulence athlétique. Il a les cheveux noirs et les yeux bruns.

    Cet individu est dangereux et pourrait être armé.

    Si vous connaissez l'endroit où se trouve Mustapha IKEN ou si vous avez des informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

    Discrétion assurée."

    Si vous l'avez vu ou si vous possédez des informations concernant cette évasion, veuillez contacter la police au numéro gratuit 0800 30 300.

  • Evasion spectaculaire à la prison de Lantin, 2 voitures incendiées

     

    Ce dimanche après-midi, aux alentours de 16h, un détenu s'est évadé de la prison de Lantin grâce à l'aide de trois complices. L'évadé, Mustapha Iken, un liégeois condamné en 2009 à 10 ans de prison pour des faits de braquage. Il est réputé pour être considéré comme une grande figure du banditisme.

    Il a profité de la promenade dans le préau pour prendre la poudre d'escampette. Il a été aidé de l'intérieur, grâce aux détenus qui ont fait une diversion. Il a alors reçu l'aide de trois complices, dont un avait été aperçu sur une moto, un peu plus tôt sur la Chaussée de Tongres. Après avoir sectionné le grillage à côté de l'entrée des fourgons, ils ont utilisé une échelle (photo 4) afin de passer de l'autre côté du mur. Les complices étaient armés mais aucun tirs ni blessés n'ont été déplorés. Iken a pu s'échapper avec ses trois complices.

    Ensuite, les quatre auteurs ont brûlé une première voiture (photo 1), placée perpendiculairement à la route et en face de l'entrée de la prison. Quelques instants plus tard, une deuxième voiture a été incendiée rue Joseph Martin, dans le centre de Lantin. Un incendie plus conséquent puisque la voiture, garée correctement de base, a finit dans la façade d'une maison où un début d'incendie s'est produit (photo 2). Probablement les freins qui n'ont pas tenu à cause du feu.

    Enfin, ils ont été aperçus une dernière fois sur l'autoroute en direction de l'Allemagne et des Pays-Bas. Cette évasion avait été soigneusement préparée. Tout a été parfaitement orchestré, jusqu'aux herses qu'ils avaient fabriqués avec des clous et des tuyaux électriques au cas où la police arriverait sur place (photo 3).

    Le secours sont intervenus rapidement, un périmètre de sécurité a été mis en place. A l'heure actuelle, les quatre fugitifs courent toujours malgré la recherche intensive des enquêteurs. Un avis de recherche international a été diffusé.

    Photos : Thomas Michiels

    Vidéo de RTL info : http://www.rtl.be/info/regions/liege/voiture-incendiee-police-pompiers-et-sirene-de-la-prison-que-se-passe-t-il-a-lantin--894776.aspx

     

     

     

     

    IMG_4707-2.jpg

    IMG_4729.jpg

    IMG_4745.jpg

    IMG_4748-2.jpg

  • Nouvel accident au double rond-point de Wihogne

    Un nouvel accident s'est produit, durant la nuit de samedi à dimanche, au double rond point de Wihogne. Il était 4h15 lorsqu'une Audi blanche a percuté le premier rond point en venant de Tongres. La voiture s'est retrouvée sur le flanc après avoir plié le poteau d'éclairage qui se trouvait au centre du rond-point.

    La Chaussée de Tongres a été fermée durant plusieurs heures afin de laisser les secours travailler. Les pompiers ont effectué une désincarcération pour extraire les victimes qui se trouvaient coincées dans la voiture. Par après, les ambulanciers sont restés près de 20 min de plus que les pompiers pour s'occuper des victimes. La police nous confirme que cet accident a eu lieu mais sans gravité pour les personnes touchées.

    Le poteau, plié lors de l'accident, a été coupé et la circulation rétablie. Un double rond point qui continue de faire débat auprès des habitants de Wihogne, dérangés presque chaque week-end par des événements semblables.

    16976954_10210164327717417_60767252_n.jpg

    16976742_10210165424984848_1197521796_n.jpg

  • Un accident qui aurait pu être dramatique à Villers-St-Siméon

    Ce samedi 18 février, un accident est survenu en milieu d'après midi à hauteur du passage à niveau de Villers-Saint-Siméon, rue du Tige. Un jeune est tombé de son cyclomoteur dans la descente vers le passage à niveau et la moto s'est retrouvée sur les rails au moment où un train est passé. Il a percuté le scooter qui se trouvait sur la voie mais le jeune a été épargné et ne souffre de quelques brûlures suite à sa chute. La police des chemins de fer est rapidement arrivé sur place mais c'est la police de la Basse-Meuse qui a repris l'affaire.

    Il a été transporté à la Citadelle et le trafic ferroviaire a été interrompu sur la ligne durant l'évacuation. Tout est désormais rentré dans l'ordre. Plus de peur que de mal pour

  • Un voleur interpellé à Juprelle

    Ce vendredi après-midi, un homme âgé de 22 ans a tenté de s'introduire dans une habitation de Juprelle.

    Lire la suite